Communiqué de Presse

Le magasin Hyper U « Cœur Lozère » vient d’obtenir le renouvellement du label Egalité professionnelle Femme Homme

Fruit d’un travail engagé dès 2010, l’Hyper U Cœur Lozère à Mende fut en 2012 le premier Hypermarché de France à obtenir le label Egalité professionnelle Femme Homme décerné par l’AFNOR.

Grâce à un engagement renouvelé dans les mesures en faveur de l’égalité professionnelle et de la parité, Hyper U Cœur Lozère vient d’obtenir le renouvellement de cette labélisation exigeante.

Lorsque les dirigeants de l’Hyper U « Cœur Lozère », entreprise indépendante du réseau coopératif Système U ont engagé en 2010 cette démarche par volonté de faire progresser l’entreprise, cela représentait un défi passionnant : il n’y avait aucun titulaire de ce label dans le secteur de la grande distribution alimentaire, alors que l’industrie, les services, le transport ou le bâtiment comptaient déjà plusieurs détenteurs du label Egalité.

Grâce à un travail quotidien et qualitatif, les quelques 200 collaborateurs du magasin profitent depuis 2012 d’avancées concrètes dans les trois domaines concernés par le Label Egalité :

    • la prise en compte de l’égalité professionnelle dans les relations sociales, l’information et la culture de l’entreprise,
    • l’égalité dans la gestion des ressources humaines et le management,
    • et enfin l’égalité par la prise en compte de la parentalité dans le cadre professionnel.

La division par deux des temps partiels subis, la réduction des écarts salariaux F/H et une réelle mixité en matière de formation et d’évolution de carrière figurent parmi les progrès les plus significatifs. Le label Egalité a favorisé une culture d’entreprise plus équitable et plus ouverte, avec une feuille de route pragmatique pour renforcer l’égalité et la mixité professionnelle au travers de plans d’actions et de groupes facilitateurs en interne.

Label égalité professionnelle

Le magasin de Mende compte un peu plus de 200 collaborateurs, dont 37 agents de maîtrise et 168 employés, avec une majorité de femmes (57 %), lesquelles sont presque à parité chez les agents de maîtrise (49 % en 2019 contre 38% en 2012).

En 2018, lancement des démarches d’une nouvelle demande de labélisation

Myriam Fraisse, Directrice des Ressources Humaines d’Hyper U « Cœur Lozère » a réalisé l’état des lieux de la situation en matière d’égalité à travers le volet égalité professionnelle de la base de donnée économique et sociale de l’entreprise, et à travers un audit réalisé par un évaluateur AFNOR.

2019, définition des orientations stratégiques

Myriam Fraisse et la direction de l’entreprise ont identifié des orientations stratégiques adaptées aux pistes de progrès de l’entreprise :

  • mieux informer des droits à la parentalité des hommes
  • sensibiliser à la non-discrimination à l’embauche et en terme de promotion
  • promouvoir le temps de travail choisi, lutter contre le temps partiel subi
  • favoriser la mixité des emplois
2019, Examen de la candidature au Label par l’AFNOR

La commission paritaire nationale de l’AFNOR a examiné la candidature d’Hyper U Cœur Lozère sur la base de l’Audit identifiant les bonnes pratiques déjà en place, des orientations stratégiques formulées, et d’un oral de soutenance de projet, afin de contrôler si la candidature est conforme au cahier des charges du Label Egalité dans ses basiques et dans ses ambitions.

Deuxième semestre 2019, Obtention du Label et mise en oeuvre du premier plan d’action

Dans le cadre de l’orientation stratégique « Sensibilisation à la non-discrimination à l’embauche et en terme de promotion », un atelier de sensibilisation et prévention a été proposé à un groupe de managers de l’entreprise en partenariat avec le CIDFF de la Lozère (Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles), présidé par Mme Valérie Lucas. L’intervenante, Mme Lara Thouard, a mené cet atelier qui
commence par déconstruire, de façon inattendue pour les participants, les images mentales issues de la culture collective et de l’éducation qui alimentent ensuite toute la vie les idées reçues et les a priori. C’est une étape indispensable pour progresser ensuite vers la non-discrimination à l’embauche ou à la promotion et aussi pour aider parfois les femmes à oser avoir de l’ambition et gagner de la confiance en elles.

Plusieurs actions seront engagées régulièrement dans les cinq ans qui viennent pour répondre aux orientations stratégiques formalisées dans le cadre de ce Label.

Des résultats qualitatifs

Les échanges entre les différents acteurs du magasin (Direction, Managers, RH, CHSCT) ont favorisé un management plus ouvert et plus attentif aux aménagements d’horaires, aux changements de postes et à la parité. L’entreprise améliore les outils et favorise la communication afin que les collaborateurs puissent mieux échanger avec la hiérarchie, et ose plus questionner, proposer…

Depuis 2012, La formation est réellement mixte avec autant de femmes que d’hommes formés.

La lutte contre les écarts salariaux a permis d’encourager la mixité sur des postes de maîtrise traditionnellement occupés par des hommes, grâce à la formation et aux entretiens individuels. A poste équivalent, aucune différence de salaire ne subsiste dans l’entreprise entre les Femmes et les Hommes.

Le magasin a largement retravaillé son organisation, ce qui a permis de faire baisser le nombre de CDD contraints : Moins de 10 CDD contraints aujourd’hui contre 57 en 2011. Le magasin s’emploie également à réduire le temps partiel subi, c’est-à-dire non issu d’une demande formulée par les salarié(e)s. Toutes ces actions ont d’ailleurs permis de faire baisser significativement le turn-over.

Cette dynamique d’entreprise a permis de libérer plus facilement la parole pour lutter plus efficacement contre les risques de toute forme de harcèlement.

Pour Nicolas Bringer, Président de l’Hyper U « Coeur Lozère »

Nous sommes le premier hypermarché de France à avoir obtenu le Label Egalité Professionnelle en 2012 et cela constitue pour nous une responsabilité : nous avons cherché à être exemplaire dans cette démarche, en luttant au quotidien contre les a priori et en développant un management qui concilie la performance économique avec le bien-vivre et la mixité. Au même titre que d’autres engagements comme le soutien aux producteurs Lozériens, les valeurs d’égalité professionnelle sont des priorités au sein d’une entreprise familiale ancrée dans son territoire comme la nôtre.

Pour Jean-Michel Brun, Directeur de l’Hyper U « Coeur Lozère »

La parité femmes hommes redonne de la souplesse à l’organisation, apporte du lien social, et transmet aux clients des valeurs humaines immédiatement perceptibles. En mettant en place en interne des services facilitateurs de l’équité professionnelle, nous engageons des mesures concrètes qui touchent le quotidien de nos collaborateurs. Concilier les temps de vie comme valoriser la parentalité sont des objectifs parfaitement compatibles avec un environnement professionnel rigoureux et exigeant, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, cela touche également beaucoup les hommes.

Présidé par Dominique Schelcher, Système U est le 4ème groupe de distribution alimentaire français à vocation généraliste. Il regroupe en France plus de 1 600 points de vente à l’enseigne U, et un effectif de plus de 65 000 collaborateurs. Plus de 4 000 PME françaises sont des fournisseurs réguliers de l’enseigne au niveau national.

Le label Egalité de l’AFNOR

L’AFNOR, Association française de Normalisation, est un groupe international qui est notamment spécialisé dans la certification et la normalisation, avec plus de 1500 auditeurs et formateurs.

Le label Egalité est une certification nationale décernée par l’AFNOR depuis 2004, qui témoigne de l’engagement des entreprises en matière d’égalité liée au genre dans le domaine professionnel, avec la mise en place d’actions concrètes. Il est décerné sur la base d’un cahier des charges après avis d’une commission associant l’Etat et les partenaires sociaux. Il est délivré pour trois ans, avec une évaluation à mi-parcours.

Le cahier des charges de l’Afnor s’appuie sur trois grands champs d’activité et quinze critères :

  • la prise en compte de l’égalité professionnelle dans les relations sociales, l’information et la culture de l’entreprise,
  • l’égalité dans la gestion des ressources humaines et le management,
  • l’égalité par la prise en compte de la parentalité dans le cadre professionnel.
Menu